Vous êtes ici

Verachtert : Votre analyse dans le nuage

Tout déménage dans le nuage, y compris vos données. Leur analyse doit-elle suivre le même chemin ou pas ? En effet, la business intelligence (BI) dans le nuage en est encore à ses premiers balbutiements, même si quelques PME belges y ont déjà recours.

"Pour nous, le nuage est une option, ne serait-ce que parce que nous n’avions encore rien en termes de BI.” Pour Dimitri Rombouts, managing director de l’entreprise Verachtert, l’objectif était clair: prendre des décisions plus rapidement. "Pour certains produits, qui sont sensibles à l’évolution des tendances, nous devons pouvoir nous décider rapidement. Comme nous nous focalisions sur notre chiffre d’affaires au cours de l’année, nous ne pouvions savoir qu’a posteriori si un produit était rentable ou pas.”

Verachtert propose notamment des articles de hobby et possède quatre succursales. L’entrepris belge de 330 employés disposait déjà d’une solution ERP basée sur Microsoft Dynamics Nav mise en œuvre en 2009. Mais l’ERP se préoccupe essentiellement des données transactionnelles pour le fonctionnement quotidien d’une entreprise, pas de leur analyse. Chez Verachtert, les analyses s’effectuaient plutôt au niveau individuel dans Excel. "Je sais que de nombreux progiciels ERP proposent aujourd’hui des modules de business intelligence, mais nous ne disposions pas de cet élément. Notre progiciel ERP était par conséquent trop limité pour les non-informaticiens”, explique Rombouts.Pour Verachtert, l’infonuagique était une option parce qu’il n’y avait pas encore de solution de BI, mais aussi parce que le département IT interne est extrêmement limité.

"A partir des données du système ERP, nous avons développé un système de rapportage en ligne. Nous avons mis l’accent sur les décisions qu’un manager doit prendre sur la base de son rapport, moins sur ce qu’il veut effectivement voir.” Outre le rapportage normalisé, Verachtert peut toujours aussi se rabattre sur ce que l’on appelle les cubes pour une analyse plus approfondie des données. Cela permet d’examiner une analyse sous différents angles, par exemple pour creuser davantage une baisse significative des bénéfices.

Technologie

Il faut bien avouer que Verachtert est un oiseau rare. En effet, contrairement à beaucoup d’autres technologies, la BI est généralement basée sur le modèle sur site classique. Tout est donc proprement installé sur les ordinateurs internes et pas vraiment dans le nuage. Les logiciels de BI font aujourd’hui partie de plateformes technologiques plus vastes comme IBM, Microsoft, SAP, Oracle. "De ce fait, le choix d’une application d’analyse est souvent dicté par la norme ou la plateforme technologique dont disposent à présent de nombreuses entreprises. Seul un acteur comme SAS ne rentre pas dans cette catégorie car les seuls matériels et logiciels dont il dispose concerne la BI”, déclare Stijn Vermeulen de chez eement61, un prestataire de services de BI. De nombreux fournisseurs de BI déplacent pourtant de plus en plus leur application dans le nuage. Preuve en est par exemple les annonces faites par de plus petits acteurs de BI comme Microstrategy. Verachtert, element61 et la Haute Ecole Lessius sont toutes trois impliquées dans un projet portant sur la BI dans le nuage pour les PME. Pour ce faire, sept PME belges, dont Verachtert, ont été équipées d’une solution de BI dans le nuage. Le choix de la technologie s’est porté soit sur Microsoft, soit sur IBM, parce qu’il était aussi important de pouvoir autant que possible se raccrocher à une technologie end-to-end.



Oui à la BI dans le nuage

  • Vous pouvez démarrer rapidement et continuer à progresser.
  • Tout le monde peut facilement accéder à une application en ligne.
  • Vous évitez un lourd investissement de départ, mais vous payez périodiquement selon l’utilisation.
  • Vous ne devez pas vous préoccuper de la technologie sous-jacente.

Non à la BI dans le nuage

  • L’offre de fournisseurs est encore très limitée.
  • Externaliser les données reste un sujet sensible.
  • Contrairement à d’autres applications (CRM, e-mail…), la BI dans le nuage en est encore ses débuts.
  • Beaucoup d’entreprises ont déjà une solution de BI interne et ne voient aucune raison à tout transférer dans le nuage.

Dowload het originele artikel hier (NL versie)
Telecharger la version originale de l'article (version FR)

William Visterin, Smart Business Strategies

Post Date

Mardi 10 janvier 2012